Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » Interview de Ladji Doucouré

Interview de Ladji Doucouré

D 2 janvier 2007     H 17:22     C 0 messages


agrandir

Malgré une saison bouleversée par une blessure, Ladji Doucouré a continué à s’entraîner physiquement et moralement afin d’être le plus performant possible pour l’année à venir. Une démarche notamment aidée par la création de la Ligue Nationale d’Athlétisme.




Ladji, après avoir été filleul puis parrain des Etoiles du Sport, comment définiriez-vous ce concept ?
Ladji Doucouré : C’est le meilleur plan pour rencontrer tous les sportifs français. Aujourd’hui, il n’y a pas mieux. Normalement les sports d’été et d’hiver ne se rencontrent jamais et là aujourd’hui il n’y a pas de différence. Le palmarès de chacun est mis sur la touche et tu partages simplement ton vécu avec les jeunes et les plus anciens.

Comment allez-vous physiquement ? Comment s’est passée la rééducation et sur quoi avez-vous le plus travaillé ?
Ladji Doucouré : Ca va beaucoup mieux. Je vais commencer dès la semaine prochaine à reprendre le vélo. J’ai continué la musculation du haut, le gainage en attendant. J’ai repris la course il y a un mois et demi mais je fais attention pour ne pas avoir trop mal.

Après les Championnats d’Europe, comment ça s’est passé moralement ?
Ladji Doucouré : Ca été dur parce que les autres continuaient à cavaler, les étrangers surtout. Et je pense que j’aurais eu ma place là-dedans et que j’aurais battu mon record cette année. J’étais vraiment en forme et c’est toujours frustrant. Mais c’est vrai que cette blessure a finalement fait du bien, c’est comme un retour aux sources, ça permet d’avancer un peu plus loin. Ce n’est pas une année gâchée, j’ai bien travaillé quand même, même si on n’a pas eu les résultats qu’on voulait. Mais ça sera bon pour 2007-2008.

Justement, comment va se dérouler la saison indoor ?
Ladji Doucouré : Je pars aux Etats-Unis pendant trois semaines au mois de janvier. Je vais travailler là-bas et on va voir comment ça se passe. On ne programme pas de courses, l’envie est là et on verra quand je peux reprendre.

Quels sont vos objectifs sur le long terme ? Pensez-vous déjà aux Championnats du Monde ?
Ladji Doucouré : Bien sûr que j’y pense. Par contre, les Championnats d’Europe en mars je ne préfère pas y penser pour ne pas me fixer d’objectifs avec des dates et m’obliger à accélérer mon retour à la compétition.

Vous avez été retenu par la Ligue Nationale d’Athlétisme, que pensez-vous du projet ?
Ladji Doucouré : C’est une belle reconnaissance pour un sportif, être sportif de haut niveau et professionnel, c’est quand même une bonne chose. C’est le premier sport individuel qui a ce statut à part le tennis. Et puis ça va nous permettre de ne pas gâcher 10 ou 15 ans de ta carrière pour rien car à la fin tu ne cotises pas et tu galères pour rattraper toutes ces années. C’est un projet qui peut ne faire qu’évoluer l’athlétisme en France dans tous les domaines car aujourd’hui on est un peu les derniers à passer.

Quel regard portez-vous sur l’équipe de France actuelle après cette année 2006 ?
Ladji Doucouré : On a vu l’équipe de France qui a gagné les Championnats d’Europe de cross, c’est une bonne chose car ça montre que le demi-fond se porte bien et qu’ils se tirent tous la bourre pour aller vers le haut. Tout le monde part en stage en ce moment, on sent qu’ils ont vraiment envie de faire quelque chose cette année. Personne ne reste à la maison, ils vont tous au soleil chercher les conditions optimales pour évoluer. J’ai parlé avec presque toutes les disciplines, ils ont très envie malgré ce qu’on a pu entendre lors des Championnats d’Europe. C’était bien d’amener les jeunes sur ce genre d’événement, ça leur donne l’expérience pour la suite. Il faut prendre des claques pour apprendre.


Voir en ligne : Sport24

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?