Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Athlétisme » JO de Londres : Teddy Tamgho très incertain

JO de Londres : Teddy Tamgho très incertain

D 6 juin 2012     H 14:21     C 0 messages


agrandir

Invisible à l’entraînement, Teddy Tamgho aurait, selon L’Equipe, fait une croix sur les Jeux Olympiques de Londres.




Teddy Tamgho peut officiellement recourir depuis le 19 mai dernier, date de la fin de sa suspension de six mois infligée par la Fédération après une sombre bagarre au CREPS de Boulouris (Var) l’an dernier. Mais personne ne sait quand le triple sauteur va réapparaître sur un stade. Les récents indices semblent même devoir indiquer que le bout du tunnel est encore loin. L’élève d’Ivan Pedroso n’était pas présent à Montreuil par exemple, mardi soir, pour le meeting international de son club. Plus inquiétant, Tamgho n’a plus donné signe de vie à l’INSEP depuis deux semaines et n’a pas plus été aperçu à Boulouris (il n’y a plus été vu depuis la mi-avril). Son entraîneur cubain a même rendu les clés de sa chambre à l’INSEP. Parce que le cas est trop désespéré ?

Des blessures en série

S’il y a beaucoup de flou dans cette histoire, il s’avère que le recordman du monde en salle (17,92 m) enchaîne les pépins physiques depuis le début de sa préparation. A Montreuil, Tamgho a déclaré forfait officiellement pour une inflammation au tendon d’Achille. « L’inflammation au tendon n’a rien à voir avec la fracture et n’est pas du même côté. On ne prendra pas de risque en cette année », écrivait-il sur sa page Facebook le 15 mai dernier. Deux semaines plus tôt, il racontait avoir « le corps en compote de pomme », après une séance un peu poussée. Des séances qui laissent perplexe. Ceux qui ont pu assister aux entraînements du triple sauteur ne l’ont jamais vu réaliser une vraie séance de triple saut. « Il s’entraîne quasi normalement mais ressent une gêne sur les appuis prononcés lors des phases d’impulsion et de réception », expliquait Jean-Michel Serra, le médecin de la Fédération française d’athlétisme, à RMC en fin de semaine dernière.

Le 15 juin, date clé

Pour ce dernier, une participation de Tamgho aux Jeux Olympiques paraît plus qu’aléatoire. « C’est inquiétant. Il doit revoir son chirurgien et terminer des examens complémentaires. Il sera fixé la semaine prochaine mais plus le temps passe, plus ça complique les choses. Et si ça complique, ça pourrait compromettre le reste de sa saison ». Du côté de l’entourage de l’athlète, hormis sur les réseaux sociaux, c’est silence radio. Une situation qui préoccupe Ghani Yalouz, qui n’a toutefois pas encore eu vent d’un forfait de son athlète. « C’est aux athlètes d’annoncer une telle nouvelle. Teddy sait qu’il a jusqu’au 6 juillet (Ndlr : date limite des inscriptions pour les Jeux) pour le faire », rappelle le DTN auprès de L’Equipe. On en saura déjà plus le 15 juin prochain, lors des Championnats de France d’Angers, passage obligé pour les athlètes français susceptibles d’aller aux JO.

* Article publié par Florian Egly


Voir en ligne : Sport 24

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?