Toute l’actualité des Marathons et de l’Athlétisme
vous etes ici : Accueil » Marathons » Stéphane Chopin lorgne sur une 1ère couronne nationale en marathon

Stéphane Chopin lorgne sur une 1ère couronne nationale en marathon

D 14 octobre 2007     H 09:04     C 0 messages


agrandir

Troisième des championnats de France de marathon, l’an passé, lors de la Route du Louvre (suite à la disqualification du vainqueur Mohamed Reziga), Stéphane Chopin ambitionne, cette fois, de monter sur la plus haute marche du podium, ce matin à Dunkerque.




Afin de se donner un maximum de chances, le représentant des Coureurs de fond du Cateau a même pris de bonnes résolutions. Habitué, par le passé, à écumer toutes les courses sur route de la région, l’homme a, cette fois, décidé de se faire discret et de ne pas disperser son énergie. Une quatrième place (deuxième Français) aux foulées du Grand Large à Grande-Synthe, puis une troisième place aux boucles dunkerquoises constituent ses seuls faits d’armes du début de saison.

« J’essaie de courir plus intelligemment. Avant, je faisais souvent n’importe quoi, admet-il. Le problème, c’est que j’adore enchaîner les courses et j’avais l’impression que si je ne le faisais pas chaque week-end, j’allais perdre le rythme. Mais j’ai tout de même fini par prendre conscience qu’il fallait cibler les objectifs ».

Stage en Espagne

Pour mieux comprendre, il suffit de rappeler qu’en 2006, l’homme était arrivé aux championnats de France sur les rotules, après avoir disputé en l’espace de quinze jours les 20 km de Maroilles et un semi-marathon à Trith Saint-Léger. Bref, pas franchement la feuille de route idéale pour briguer une performance de premier plan. Convaincu qu’il a les armes pour décrocher, cette fois, la couronne nationale, Stéphane Chopin s’est donc résolu à faire de ce cru 2007 son unique gros objectif du trimestre : « J’ai tout mis en oeuvre pour être prêt, poursuit-il. Avec mon frère, Frédéric, nous avons fait un stage de préparation en Espagne en août. J’ai ensuite coupé une dizaine de jours avant de reprendre les grosses séances d’entraînements dans la région ».

Absolument pas informé du niveau de la concurrence, ce matin à Dunkerque, Stéphane Chopin assure, en revanche, connaître parfaitement les lieux. Il a d’ailleurs eu l’occasion de peaufiner ses réglages lors des dernières boucles dunkerquoises : « J’ai pu prendre quelques repères et j’avoue que ce n’est pas le parcours que j’aime le plus, précise-t-il. Mais ce n’est pas très grave. Il y a deux ans, j’avais déjà fait ce marathon et j’avais fini troisième en 2h23’, derrière deux Kényans de très bon niveau. L’an dernier, j’ai gagné, mais avec un chrono moyen (2h32’) car il n’y avait absolument pas d’opposition. Là, je ne connais pas le nom de mes adversaires, mais vu que c’est un championnat de France, ça sera forcément relevé ». Un nouveau podium, ce matin, ne serait, certes, pas une contre-performance, mais seul un titre pourra lui donner le sourire.


Voir en ligne : La Voix des Sports

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?